Qui suis-je...

 

 

 

 

J'ai toujours été attirée par la peau, le toucher.

 

 

 

 

Parallèlement, des activités comme le kendo : art martial japonais, le théâtre, la peinture, m'ont permis d'approcher parfois la puissance et l'ivresse de ce qui est en nous, lorsque physique et psychisme ne font plus qu'un et fonctionnent à l'unisson.

 

 

 

 

Des rencontres, des lectures, ont conforté en moi ce sentiment profond de l'intime lien unissant le corps et l'esprit. Au fur et à mesure, l'importance du toucher devenait encore plus évidente.

 

 

 

 

Ce ressenti m'a conduit à une approche plus approfondie. J'ai décidé de suivre la formation d'Arlette Lefebvre, formidable praticienne en réflexologie et métaréflexologie et fondatrice de l'Ecole de la Métaréflexologie à Lille. Obtenant le diplôme de praticienne en relaxation, j'accédais aux techniques de la polarité, la relaxation aux pieds, la relaxation globale, le massage ayurvédique.

 

 

 

 

Pour aller plus loin dans ma démarche, je me suis formée à Lyon au massage assis chinois Zuo Tuina auprès de Bernard Boury membre de l'Union Française des Professionnels de Médecine Traditionnelle Chinoise et au massage californien aux huiles auprès de David Ducher, diplômé de l'école du Wat Po en Thailande.

 

 

 

 

Corps tactile habité par une âme qui s'exprime à travers la chair... En quoi le toucher est-il vital ? Aujourd'hui, même des articles scientifiques abordent le sujet des bienfaits des techniques de bien-être et de toucher notamment dans le milieu de la santé. Le toucher y est parfois décrit comme une rencontre avec l'autre, une nécessité capitale au même titre que manger, respirer, boire, dormir, et comme l'art de communiquer dans le silence...